QU'EST-CE QUE C'EST ?
L'agriculture durable et la conservation des habitats essentiels pour l'efficacité de la gestion de la diversité biologique et des aires protégées au Cameroun occidental est le Projet de conservation et de développement de la biodiversité du Cameroun financé par le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) et le Ministère de l'Environnement, la Protection de la Nature et du développement durable (MINEPDED).

HISTORIQUE
La dégradation des écosystèmes naturels dans les sites cibles où vivent les populations autochtones et d'autres communautés locales devient de plus en plus perceptible en raison de leur dépendance continue vis-à-vis des ressources biologiques pour la subsistance. Par le passé, de nombreux projets de conservation à court terme ont influencé le site du projet SUFACHAC, avant qu'ils n'atteignent leurs objectifs déclarés (tels que la publication et la gestion à long terme des AP proposées), et ne pas laisser derrière eux des améliorations. Initiatives de subsistance qui seront maintenues en l'absence d'une subvention continue.
Le projet SUFACHAC fait explicitement référence à la 9ème Conférence des Parties à la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) qui a demandé à toutes les parties de veiller à ce que les AP contribuent à l'éradication de la pauvreté, au développement durable et au Plan Stratégique révisé pour la Biodiversité 2011-2020 incluant les objectifs d'Aichi qui ont été adoptés à la 10ème COP, et la Décision n ° UNEP / CBD / COP / DEC / XI / 3 du 05 décembre 2012 adoptée à la 11ème COP sur le suivi des progrès dans la mise en œuvre du Plan stratégique 2011-2020 pour la diversité biologique et aux Objectifs d'Aichi pour la biodiversité.
L'objectif global de SUFACHAC est de soutenir les progrès vers de nombreux objectifs et indicateurs d'Aichi. Plus précisément, il vise à:
• S'attaquer aux causes sous-jacentes de la perte de biodiversité en intégrant la biodiversité dans l'ensemble du gouvernement et de la société;
• Réduire les pressions directes sur la biodiversité et promouvoir une utilisation durable; et
• Améliorer l'état de la biodiversité en sauvegardant les écosystèmes, les espèces et la diversité génétique, qui relèvent des objectifs.
Le rôle fondamental de la direction de SUFACHAC est d'assurer une participation effective des parties prenantes, notamment autour des aires protégées.
Le projet vise à procurer des avantages socio-économiques à ceux qui sont directement touchés par l'établissement et la gestion des aires protégées dans la zone du projet, par exemple
• En donnant la priorité au soutien à ceux dont l'accès aux ressources au sein des AP sera limité par des interventions de gestion proposées ;
• En aidant à identifier et à investir dans des activités de subsistance alternatives.
• En veillant à ce que l'utilisation des aires protégées par les femmes soit également reconnue ;
• Et lorsque de telles utilisations doivent être restreintes, elles bénéficient également d'un accès égal au soutien du projet pour s'assurer qu'elles trouvent au moins des alternatives viables ;
• En essayant de créer un partenariat entre le projet et les communautés autour de l'aire protégée, facilitant ainsi une approche de gestion collaborative.

APPROCHE DU PROJET
SUFACHAC cherche à adopter une approche intégrée qui peut donner un traitement équitable aux fonctions du paysage telles que la réponse au changement climatique, la conservation de la biodiversité, la sécurité alimentaire, la réduction de la pauvreté et la croissance économique.

NOTRE VISION
D'ici 2020, les stratégies de réduction de la pauvreté et de planification sont incorporées dans la comptabilité nationale selon les besoins et les systèmes de rapports grâce à «l'élaboration de politiques tenant compte de la biodiversité et des services écosystémiques dans l'évaluation de l'impact environnemental et stratégique».


OBJECTIF GENERAL
L'objectif global du projet est de contribuer à l'amélioration de l'efficacité dans la gestion des systèmes d'aires protégées, l'intégration de la conservation de la biodiversité dans les différentes options d'utilisation des terres, y compris l'agriculture, l'exploitation minière, la foresterie, la production et la promotion d’une approche intégrée de la gestion au niveau du paysage, à travers le développement et la mise en œuvre d'un plan d'aménagement du territoire interactif.

BÉNÉFICIAIRES DU PROJET
Toute la communauté dans le paysage Bayang / Mbo / Bakossi Lebialem et ses environs, le département du Kupe Muanenguba, la région sud-ouest, le Cameroun et l'ensemble du monde de la conservation.

FaLang translation system by Faboba